Votre santé est importante!

Le revêtement EcoLabel MIG-ESP permet de sensiblement diminuer les particules et poussières présentes dans l’air ainsi que d’assurer une humidité relative d’environ 50%. Les produits MIG ne contiennent aucune substance nocives pour l’homme et l’environnement.

Humidité et poussières

Une humidité relative supérieure à 60% favorise le développement des moisissures et des acariens. Les symptômes suivants peuvent apparaître: allergies respiratoires (asthme, rhinites, bronchites, pneumonies d’hypersensibilité) irritations de la peau, des yeux, symptômes respiratoires (toux, irritation du nez et de la gorge, écoulement nasal, éternuements, difficulté respiratoires, douleurs thoraciques), effets généraux (fièvre, maux de tête, fatigue, déficience immunitaire).

Moisissures

Les moisissures sont des champignons microscopiques capables de coloniser des supports de nature variée (bois, papier, tissus, produits alimentaires, ..) pour peu qu’elles y trouvent une humidité favorable et suffisamment d’éléments nutritifs. Elles peuvent libérer dans l’air des spores en grande quantité et/ou des substances odorantes (odeur de moisi) voire toxiques (mycotoxines, composés organiques volatils).

Bien qu’il existe des espèces de moisissures adaptées à la sécheresse, l’humidité favorise généralement la croissance de la plupart d’entre elles. Les pièces humides (salle de bains …) mal ventilées, le bas des murs mal isolés ou avec des défauts d’étanchéité, sont des lieux propices au développement des moisissures. Leur croissance sur les supports contaminés se traduit par des taches de tailles et de couleurs variées (vertes, grises,noires…).

Effets sur la santé: Chez les personnes sensibles, les moisissures peuvent provoquer des manifestations allergiques et des irritations des muqueuses. L’infection pulmonaire (aspergillose invasive) apparaît essentiellement chez les personnes aux défenses immunitaires diminuées. Dans le cadre d’activités professionnelles (agriculture, fromagerie), les moisissures peuvent provoquer des pneumopathies d’hypersensibilité lorsqu’une quantité massive de spores est inhalée.

Particules

La poussière est constituée de particules qui restent en suspension longtemps dans l’air compte tenu de leur petite taille. Elle peut contenir différents types de contaminants (fumée de tabac environnementale, fibres, spores de moisissures, bio-contaminants, allergènes, produits de combustion…) ayant chacun une action potentielle spécifique sur la santé.

Sources: L’air extérieur est un vecteur important de particules: poussières naturelles, pollens, moisissures, fumées, particules fines des gaz d’échappement automobiles. Ces particules peuvent pénétrer à l’intérieur des bâtiments, notamment par le système de ventilation. D’autres sources de particules sont présentes à l’intérieur en relation avec les activités des occupants : tabagisme, cuisson des aliments, fonctionnement des appareils de chauffage et de combustion (cheminée d’agrément), ménage (remise en suspension de la poussière de maison), bricolage, … Ces particules restent plus ou moins longtemps en suspension selon leur taille avant de se déposer.

Effets sur la santé: Les effets des particules dépendent de leur taille. Les plus grosses sont stoppées au niveau du nez et de la gorge pouvant provoquer des rhinopharyngites si elles sont porteuses de microorganismes infectieux. Les particules de très petite taille pénètrent profondément dans les voies respiratoires jusqu’aux bronchioles. Elles sont mises en cause dans l’apparition de pathologies respiratoires à court terme(inflammation, allergies respiratoires, asthme) ou long terme (cancer, bronchopathologie chronique obstructive – BPCO). Les particules aériennes peuvent véhiculer des bactéries et des virus et favoriser la dissémination des maladies infectieuses. Par ailleurs, une interaction entre les particules et les allergènes peut survenir et amplifier la réaction allergique.fier la réaction allergique.

Ils ne contiennent aucune des substances nocives suivantes :

Composés organiques volatils (COV)

C’est un ensemble de composés appartenant à différentes familles chimiques. Les COV sont largement utilisés dans la fabrication de nombreux produits, matériaux d’aménagement et de décoration : peinture, vernis, colles, nettoyants, bois agglomérés, moquette, tissus neufs,… Ils sont également émis par le tabagisme et par les activités d’entretien et de bricolage. Leur point commun est de s’évaporer plus ou moins rapidement à la température ambiante et de se retrouver ainsi dans l’air. Les COV sont souvent plus nombreux et plus concentrés à l’intérieur qu’à l’extérieur compte tenu de la multiplicité des sources intérieures.

Les effets sur la santé des COV sont le plus souvent mal connus mais on leur attribue, selon les composés, des irritations de la peau, des muqueuses et du système pulmonaire, des nausées, maux de tête et vomissements. Quelques composés, comme par exemple le benzène ou le chlorure de vinyle monomère, sont associés à des leucémies ou à des cancers (dans le cas d’exposition professionnelle). D’autres sont suspectés d’atteintes de la reproduction (éthers de glycol [2-éthoxyéthanol, 2-butoxyéthanol, 1-méthoxy-2-propanol] par exemple).

Les aldéhydes

Ils appartiennent en partie à la famille des COV. Le composé le plus connu est le formaldéhyde. Il est présent dans de très nombreux produits d’usage courant : mousses isolantes, laques, colles, vernis, encres, résines, papier, produits ménagers, pesticides. La plupart des bois agglomérés et contreplaqués en contiennent. Il est également utilisé dans les textiles, les peintures ainsi que dans certains médicaments et cosmétiques. De faible poids moléculaire, cette substance a la propriété de devenir gazeuse à température ambiante.

Les effets sur la santé : le formaldéhyde est un irritant des yeux, du nez et de la gorge. Depuis 2004, il est considéré par l’OMS comme cancérogène certain du nasopharynx et des fosses nasales. Certaines études épidémiologiques sur les effets de l’exposition prolongée au formaldéhyde ont également mis en avant des effets allergiques et un impact sur l’appareil respiratoire.

Autres :

(+/-) alpha pinène :
Désodorisant, parfum d’intérieur, produit d’entretien.
1,4 dichlorobenzène :
Anti-mite, désodorisant, taupicide.
1-méthoxy-2-propanol :
Laques, peintures, vernis, savons, cosmétiques.
2-éthoxyéthanol :
Peintures, laques, vernis.
Cyclohexane :
Peintures, vernis, colles.
Benzène :
Carburants, fumée de cigarette, produits de bricolage, d’ameublement, de construction et de décoration.
Ethylbenzène :
Carburant, cires.
Limonène :
Désodorisant, parfum d’intérieur, cires, nettoyants pour sol.
Styrène :
Matières plastiques, matériaux isolants, carburants.
Toluène :
Peintures, vernis, colles, encres, moquettes, tapis, calfatage siliconé, vapeurs d’essence.
Undécane :
White-spirit, colles pour sol, cires, vernis à bois, nettoyants sol.
1,1,1-trichloroéthane :
colle.
1,2,4-triméthylbenzène :
Solvant pétrolier, carburants, goudrons, vernis.
2-butoxyéthanol :
Peintures, vernis, fongicides, herbicides, traitement du bois, calfatage siliconé.
2-éthyl-1-hexanol :
Solvants aqueux.
Butyl-acétate:
parquet, solvants.
Décane :
White-spirit, colles pour sol, cires, vernis à bois, sol, moquettes, tapis.
Isopropyl-acétate :
Sources non connues.
m/p-xylène et o-xylène :
Peintures, vernis, colles, insecticides
Tétrachloroéthylène :
Nettoyage à sec, moquettes, tapis.
Trichloroéthylène :
Peintures, vernis, colles, dégraissant métaux.

Brevets et certifications

Wohnmedizin

Société de surveillance pour la santé résidentielle, l’hygiène de la construction et la toxicologie intérieures.

eco INSTITUT

Label de qualité fiable pour les produits répondant aux exigences en matière de polluants et d’émissions.

DGNB

La DGNB est une plateforme de compétences sur le thème de la durabilité dans l’environnement bâti.

LEED®

Il s’agit du système d’évaluation des bâtiments écologiques le plus utilisé au monde.

Well

Principal outil de promotion de la santé et du bien-être des bâtiments dans le monde.

Mieux vivre avec MIG!

adminVotre santé